Description des projets de conservation cynégétique transmis pour 2014

7 organisations de chasse ont transmis leurs projets pour le prix de conservation cynégétique 2014 de ChasseSuisse. Les projets soumis témoignent encore une fois du large éventail d’activités de conservation cynégétique des chasseurs. Vous trouverez ci-dessous la description de quelques projets.

Du 1er juillet au 31 août, tout le monde a pu choisir son projet favori pour le prix du public.

ChasseSuisse va communiquer lors de la cérémonie des prix au 21 octobre 2014, lesquels projets ont gagné des prix.

 

1er projet «Arnika»; Bad Ragaz (SG)

Qui: Société de chasse de Pardiel, Urs Thomann

  • Quoi: Le projet «Arnika» se penche sur la totalité de l’espace vital du Pardiel. Ce projet s’étend sur la période en cours de 2008 à 2016 et sur la totalité du territoire de chasse. Il se compose des projets partiels «arbres fruitiers», «trouées dans le paysage» et «prés écologiques». Tous les projets partiels sont traités systématiquement chaque année et donc également en 2013. Ce projet permet d’utiliser efficacement les ressources disponibles (main d’œuvre, moyens financiers) et vise à garantir une évolution durable. En moyenne, les parties impliquées fournissent chaque année 800 heures de travail et dépensent Fr. 4.500. Ces efforts sont fournis par les locataires de la chasse, par de nombreux amis de la chasse et des membres de leurs familles. Les travaux sont répartis tout au long de l’année de façon à occasionner un minimum de perturbations dans les zones abritant des animaux et de façon à les coordonner avec les travaux forestiers.
  • Superficie: env. 1.000 ha
  • Utilisation des ressources: Les dépenses s’élèvent chaque année en moyenne à Fr. 4.500. Elles se composent pour l’essentiel de frais de carburant pour les tronçonneuses, les débroussailleuses et les véhicules de transport ainsi que de frais de ravitaillement pendant les journées de travail. Chaque fois que c’est possible, on utilise l’essence écologique pour outils Aspen® comme carburant. Une partie des frais est supportée sous forme de prestations en nature fournies par des corporations (politiques et communales) et par des particuliers. Mais c’est surtout la société de chasse de Pardiel qui supporte la majeure partie des coûts. En moyenne, environ 800 heures de travail sont fournies chaque année. Les 11 locataires de la société de chasse peuvent ici compter sur le soutien massif et gratuit de fidèles bénévoles, surtout issus des rangs des chasseurs.
  • Autres activités: Il a été décidé de prolonger le travail cynégétique systématique dans les trois domaines existants à ce jour. Un nouveau sous-projet souhaite se consacrer à la conservation d’une région marécageuse sur le territoire de Pardiel. Grâce au déboisement et à des mesures de protection correspondantes, il est en particulier prévu de promouvoir la présence de plantes autochtones, comme l’orchis des marais. Les amphibiens et reptiles en profiteront également.
  • Où: Carrés du plan 752 – 757 / 205 - 210
  • Téléchargements: Dossier de candidature PDF

Impressions

 

 

2ème projet «Di da cuntrada la biodiversità»; Val Müstair (GR)

Qui: Società Turettas, Franz Martin Tscholl

  • Quoi: Création d’un espace vital adapté durable. Améliorer et garantir les bases pour la survie des insectes, amphibiens, reptiles, rongeurs, poissons et oiseaux. Mise en réseau des espaces vitaux (humides, secs). Promotion de la biodiversité et de la variété des espèces. Mise en réseau possible des différentes zones. Base pour la préservation des espèces. Implication du public, échange d’informations et objectif didactique par la collaboration.
  • Superficie: 60.000 m2
  • Utilisation des ressources: Fr. 26‘000.- et 700 heures
  • Autres activités: Une journée de conservation cynégétique tous les deux ans dans la même zone (entretien des haies, conservation des murs de pierres, entretien des zones humides).
  • : 828780 / 165930
  • Téléchargements: Dossier de candidature PDF

Impressions

3ème projet «Haies avec un étang»; Krauchthal (BE)

Qui: Jagd- und Wildschutzverein Hubertus Bern, Stephan Oppliger

  • Quoi: Dans le cadre de l’intégration de la commune de Vechigen, deux agriculteurs ont planté respectivement une haie sur le territoire de deux communes. Un étang commun pour les crapauds accoucheurs est en cours d’aménagement. Les chasseurs ont aidé à planter les haies.
  • Superficie: 28 a
  • Utilisation des ressources: env. Fr. 1'900 et 100 heures de travail
  • Autres activités: Aménagement de l’étang pour les crapauds accoucheurs en été 2014.
  • Où: Carrés du plan 607 373 / 201 155
  • Téléchargements: Dossier de candidature PDF

Impressions

4ème projet «Coordination et canalisation du trafic de motos»; Merishausen (SH)

Qui: Cercle cynégétique Durachtal, Werner Stauffacher

  • Quoi: C’est avec inquiétude que les chasseurs ont observé une pression croissante sur les territoires des zones périphériques par différents utilisateurs de ce précieux paysage. Des entretiens, menés avec d’autres personnes travaillant dans ce paysage et des personnes impliquées dans la protection de la nature confirment cette constatation. Au vu des changements de comportement observés chez le gibier chassable, on pouvait supposer à juste titre que de telles activités ont une influence sur l’ensemble de la flore et de la faune. Dès le début du projet, on s’est posé la question de savoir comment s’adresser aux sportifs. Il n’y a pas d’interlocuteur à proprement parler, comme par ex. une association sportive. On s’est tout d’abord mis en rapport avec le conseil municipal et on a présenté le projet. Le journal de la commune a publié un reportage consacré à cet entretien. Les initiateurs savaient qu’il existe un groupement d’intérêts «motards», organisé de façon informelle dans la commune. Mais ce groupement ne résente aucune structure associative et n’a donc pas d’interlocuteur compétent. Étant donné qu’il s’agit d’un projet lié au district communal, ces interlocuteurs étaient suffisants. Si des milieux intéressés devaient se manifester, il sera également possible de les intégrer au projet, si cela s’avère judicieux. On s’est vite rendu compte qu’un aspect difficile pour le projet résulte du fait qu’aucun paragraphe tangible n’est formulé dans la législation fédérale et cantonale afin de tirer au clair les rapports entre motards, exploitation sylvicole et nature.
  • Superficie: env. 1.775 ha
  • Utilisation des ressources: 4 séances avec 6 à 10 participants avec resp. 2 – 3 heures/ Conception et création d’affiches/ Apposer les affiches/ Dépenses d’env. CHF 4.000.-
  • Autres activités: Échange d’expériences durant le premier trimestre 2014/ Définition des zones existantes et éventuellement d’autres zones/ Coaching d’autres communes et de cercles cynégétiques intéressés
  • : District communal de Merishausen
  • Téléchargements: Dossier de candidature PDF

Impressions

5ème projet «Recupero Habitat Fagiano di monte»; Claro (TI)

Qui: Società Cacciatori Claro e dintroni, Mauro dell’Era

  • Quoi: Après l’abandon des pâturages, on a pu observer une diminution constante des arbustes nains (aliments) et une propagation conséquente de buissons envahissants. Avec cette intervention, on a tenté de créer un nouvel espace vital pour le coq de bruyère.
  • Superficie: env. 15.000 m2
  • Utilisation des ressources: 14 personnes sur une durée de 2 jours (Samedi + Dimanche).

Environ CHF 2.000, répartis comme suit:

- 3 vols en hélicoptère pour les matériaux et une partie du personnel

- 4 débroussailleuses

- 4 tronçonneuses

- 1 ventilateur

- Petits outils (ciseaux, râteaux, ...)

  • Autres activités: Une nouvelle intervention dans cette zone est prévue pour le mois d’août 2014 pour garantir la continuité du travail fourni.
  • Où: 46.271527, 9.057852
  • Téléchargements: Dossier de candidature PDF

Impressions

6ème projet «Tannli chudern»; Oberlangenegg (BE)

Qui: Jagd- und Wildschutzverein Thun et environs, Peter Walti

  • Quoi: Depuis 1993, l’école spécialisée de Sunneschyn pour enfants et adolescents handicapés et ayant des difficultés d’apprentissage ainsi que l’association Jagd und Wildschutzverein Thun et environs s’occupent d’une parcelle de forêt d’env. 2 ha. En automne, ils protègent les jeunes plants de sapins blancs avec des fibres de chanvre contre l’abroutissement par les animaux sauvages.
  • Superficie: 2 ha
  • Utilisation des ressources: Env. 60 heures de travail sont fournies chaque année. Les coûts pour les matériaux s’élèvent à environ 40 - 50 SFr. Viennent s’y ajouter des frais de déplacement de 180 SFr.
  • Autres activités: Ce projet sera reconduit chaque année de façon similaire.
  • Où: Carrés du plan 622 500 / 182 2500
  • Téléchargements: Dossier de candidature PDF

Impressions

7ème projet «Installation de détecteurs de faune à Pontresina»; Pontresina (GR)

Qui: Association de chasse - Secziun da chatscheders Albris, Gian Carl Lutz

  • Quoi: Conformément aux statistiques du canton, ce tronçon de route est un des endroits le plus dangereux pour des accidents avec des animaux sauvages. En moyenne, environ 10 animaux sauvages sont écrasés chaque année sur la route de contournement de Pontresina. Le gibier traverse cette route surtout en automne et au printemps pour passer des pâturages de jour aux endroits plus ensoleillés le soir pour trouver de la nourriture fraîche. Nous ne pouvons pas empêcher ces déplacements de gibier mais nous pouvons avertir les automobilistes à temps pour qu’ils réduisent leur vitesse quand le gibier traverse la route. Notre installation de détecteurs de faune est équipée de capteurs qui détectent sur une distance de 600 mètres le long de la route s’il y a des animaux dans les environs. Si un animal se trouve en bord de route, les signalisations «Passage de faune» et «vitesse maximale 40 km/h» s‘allument brièvement.
  • Superficie: 600 mètres le long de la route cantonale, aux kilomètres 1.85 - 2.45
  • Utilisation des ressources: Conformément au décompte joint, la construction et la mise au point de l’installation ont occasionné au total des frais de CHF 125'000.-. Une recherche active a permis de trouver au total 42 sponsors jusqu’au 31/12/2013. Ces derniers ont versé des montants pour un total de CHF 48'720.- au profit de ce projet. En outre, deux sociétés de construction locales ont fourni des heures de travail gratuites (heures/machines) ou ont effectué des livraisons gratuites. La société d’électricité, qui a conçu l’installation, a sponsorisé le projet en concevant l’installation et en fournissant des heures de travail gratuites. L’association a contribué de la façon suivante au projet: recettes de l’exposé: 4'500.-/ apport de la caisse de conservation cynégétique: 20'500.-. Il est prévu ce qui suit pour couvrir les coûts restant dus: fête inaugurale le 26/07/2014/ recherche de sponsors supplémentaires. En outre, les membres de notre association ont fourni de nombreuses heures de travail gratuites: conception, planification, administration = 150 heures/ construction = 200 heures. Si les choses ne passent pas tout à fait comme prévu et que la Secziun da chatscheders Albris ne parvient pas à générer intégralement les moyens financiers nécessaires, la commune de Pontresina a donné l’assurance d’accorder un prêt aux taux d’intérêts bancaires habituels.
  • Autres activités: Mai - Août 2014: communiqués de presse et rapports dans les journaux et à la télévision romanche. Reportages dans la presse/informations dans le «Bündner Jäger». Fête pour inaugurer l’installation le 26 juillet 2014 avec invitation des sponsors, de la presse, de personnalités politiques, de représentants du BKPJV et de l’Office de la chasse des Grisons. Le passage du gibier se situe sur une distance de 900 mètres. L'installation de détecteurs de la faune a été autorisée pour 600 mètres. Si on devait constater que les animaux sauvages occasionnent des accidents sur les 300 mètres restants, nous avons prévu de construire une clôture de protection contre les animaux sauvages dans cette zone. Les points en suspens à ce sujet ont été tirés au clair.
  • Où: Hauptstrasse 29, Via dal Bernina (route de contournement de Pontresina, commune de Celerina, coordonnées 788 400 / 152 320)
  • Téléchargements: Dossier de candidature PDF

Impressions